Les pathologies de la grossesse : mieux comprendre pour mieux soigner

Faire progresser les connaissances sur la pré-éclampsie et le retard de croissance intra- utérin, causes majeures de prématurité sévère et de complications médicales graves pour les mamans.

Contexte

Deux complications majeures de la grossesse sont liées à une anomalie du développement placentaire : la pré-éclampsie et le retard de croissance intra-utérin (RCIU). Il est urgent de faire progresser la connaissance dans ces maladies qui représentent une source importante de complications périnatales ayant également des conséquences invalidantes à l'âge adulte.

La pré-éclampsie, pathologie qui se déclare au deuxième semestre de grossesse, se traduit par une élévation rapide de la tension artérielle et peut évoluer dans sa forme grave ( l'éclampsie) vers une hypertension sévère et des convulsions susceptibles d' entraîner le décès de la maman et du bébé. La pré-éclampsie concerne 2 à 3 % des grossesses par an en France soit environ 20 000 femmes. Ces complications sont hélas la deuxième cause des décès maternels lors de l'accouchement ou dans les semaines qui suivent la naissance. Actuellement, le seul traitement de la pré-éclampsie est l'arrêt de grossesse permettant d'ôter le placenta à l'origine de la maladie. La pré-éclampsie représente de fait une cause majeure de prématurité sévère et est à l'origine de 1/3 des grands prématurés, soit 5 000 naissances par an. Sa cause est d'origine placentaire mais reste de nos jours mal comprise.

Le RCIU se traduit à la naissance par un enfant de petit poids et de petite taille pour son terme. Le ralentissement ou l'arrêt de croissance du foetus reste un phénomène mal connu. Dans 30% des cas le placenta est responsable de cette pathologie, cause majeure de prématurité sévère et de mortalité périnatale. 24 000 à 40 000 nouveau-nés sont affectés par cette pathologie et la moitié d'entre eux seront plus exposés à l'âge adulte aux maladies métaboliques et cardio-vasculaires.

Objectifs

  • Améliorer notre connaissance du développement placentaire normal et pathologique.
  • Connaître les mécanismes impliqués dans le déclenchement de la pré-éclampsie.
  • Etudier les mécanismes qui permettent au placenta de nourrir et d'oxygéner le foetus pour prévenir le RCIU. 


Valeur ajoutée de la Fondation PremUp

Ces équipes de recherche sont reconnues au niveau national (AERES, INSERM et Université) et international (publications, congrès) comme étant les plus aptes à faire avancer les connaissances sur le rôle du placenta au cours de la grossesse normale et pathologique.