L'étude épidémiologique EPIPAGE 2

Mieux connaître le devenir de l'enfant grand prématuré pour mieux le prendre en charge.

Contexte

L'étude EPIPAGE menée en France en 1997 a montré qu'en dépit des progrès accomplis, la mortalité et la morbidité néonatales restaient élevées et les handicaps fréquents : près de 40 % des grands prématurés présentaient un trouble moteur ou sensoriel ou un retard intellectuel à 5 ans, soit 4 fois plus que les enfants nés à terme. Les changements dans la prise en charge néonatale et le suivi des enfants depuis 1997 rendaient nécessaire l'actualisation des données. La nouvelle étude nationale, EPIPAGE 2, doit débuter en 2011 dans les 22 régions de France métropolitaine : plus de 4 000 enfants grands prématurés vont être suivis jusqu'à l'âge de 12 ans.

Objectifs

  • Evaluer l'effet de l'organisation des soins et des pratiques médicales sur la santé et le développement des enfants grands prématurés.
  • Améliorer les connaissances sur les causes et les conséquences de la prématurité :
  • En recherchant des prédispositions génétiques et des marqueurs biologiques des pathologies de l'enfant en relation avec la prématurité.
  • En étudiant la valeur pronostique des lésions cérébrales sur le développement des enfants à partir de l'échographie transfontanellaire et des nouvelles techniques d'IRM.